Nos enfants

Marc et moi avons toujours souhaité avoir des enfants. Lorsque le moment est enfin arrivé, il y a quatre ans, et que nous avons eu en main la première échographie, nous avons failli pleurer de joie.

Aujourd’hui, le ciel nous a comblés en nous donnant un deuxième enfant et si cela ne tenait qu’à moi, je ne verrais aucun inconvénient à l’arrivée d’un troisième. Marc se montre toutefois encore un peu réticente sur ce point et préférerait attendre que le Petit soit en maternelle, un choix qui  s’est avéré, je dois le dire, très bénéfique pour notre Grande.